Six portraits villeurbannais par un groupe d'étudiant.e.s

Ji-Eun : Musique et lien social : une rencontre “fantastique et étincelante” (c) Dessin : Clothilde Chauvin

Anthropologie et BD

Six portraits villeurbannais par un groupe d’étudiant.e.s

Nous sommes un groupe de neuf étudiant.e.s en anthropologie venant de l’université Lumière Lyon 2 et de l’école de dessin Emile Cohl à Lyon. Tout au long de l’année universitaire nous avons travaillé avec le Rize, sur le projet Instruments voyageurs. Nous nous sommes particulièrement intéressées aux relations qu’entretiennent les habitant.e.s de Villeurbanne avec leurs instruments de musique. Avec les personnes rencontrées nous avons réalisé des entretiens enregistrés, méthode largement utilisée en anthropologie. Nous avons décidé de retranscrire ces portraits intimes sous la forme de bandes dessinées qui mettent en scène à chaque fois une personne et son instrument, portraits qui nous font réfléchir sur de sujets tels que la transmission, l’émotion ou encore la mémoire.

Léa Alvès, Coralie Massart, Chloé Cecchet, Jade Genest, Maya Lombard-Scivoli, Antoine Cuzin, Caroline Médoc et Margot Chalas, étudiant.e.s en L3 sciences de l’homme, anthropologie, ethnologie, promotion 2019/2020 de l’Université Lumière Lyon 2.

Clothilde Chauvin, étudiante à l’école Emile Cohl de Lyon.

Brigitte : Apprendre à jouer de la guitare électrique ? Même pas peur ! (c) dessin : Clothilde Chauvin Titouan et Timéo : Un cor(ps) à corps sportif avec les instruments (c) dessin : Clothilde Chauvin Titouan et Timéo : Un cor(ps) à corps sportif avec les instruments (c) Clothilde Chauvin Ji-Eun : Musique et lien social : une rencontre “fantastique et étincelante” (c) Dessin : Clothilde Chauvin