Accueil > Découvertes > Expositions virtuelles > L'EXPO CULTES > COMMUNAUTÉS

Découvertes

COMMUNAUTÉS

Pasteure à l'Espace protestant Théodore Monod de Vaulx-en-Velin © Fabien Collini

Les divers bricolages individuels, les identifications religieuses plurielles ou mixtes, brouillent un peu les frontières entre les religions et entre les croyants et incroyants (le believing without belonging, les sans domicile fixe de la croyance); par ailleurs et, pour partie en réaction à ce brouillage identitaire, des identités religieuses plus traditionnelles, voire intégristes et fondamentalistes, se réaffirment aussi dans toutes les religions. Il y a ensuite des mutations importantes dans la façon de vivre socialement le religieux : on appartient moins que l’on participe à ; on participe à des communautés locales sans forcément avoir un sens fort d’appartenance à une institution. La régulation institutionnelle verticale du religieux est de plus en plus supplantée par une régulation horizontale en réseaux. Le religieux vit à l’heure de la rencontre du local et du global.

Jean-Paul Willaime

 

 

Les religions gardent une fonction essentielle : elles créent du lien et constituent des communautés d’intérêts, forces de négociation dans l’espace public et dans les instances de décision, mais aussi des communautés de valeurs, et donc des réseaux de sociabilité et d’entraide. Or l’universalisme républicain français s’accorde mal de cet « entre-soi » et craint le « communautarisme » comme le diable. Alors même que le regroupement communautaire est bien plus souvent le résultat de l’échec des politiques urbaines de mixité sociale, notamment dans le parc de logement social vidé de ses classes moyennes, qu’une volonté de rester dans un rassemblement ethnique.

Que le regroupement soit souhaité ou subi, les communautés religieuses pratiquent au final souvent les mêmes « bonnes œuvres » : accueillir les personnes, notamment les derniers arrivés, et intervenir dans les tous les domaines de l’action humanitaire : enfance, emploi, habitat, accompagnement des personnes âgées. Elles en viennent parfois à prendre en charge les carences des services publics : l’implication des églises de tous bords dans l’accompagnement des roms dans les bidonvilles de l’agglomération lyonnaise l’a encore récemment démontré.