Accueil > Découverte > Expositions virtuelles > L'EXPO CULTES > Crédits

Découverte

Crédits

Église apostolique arménienne Saint-Jacques de Lyon © Bruno Amsellem

L’expo CULTES a été conçue, produite et réalisée par Le Rize.

Elle a bénéficié de la précieuse collaboration de nombreux partenaires qui ont contribué à enrichir, nuancer, modérer ou complexifier son propos. La volonté de montrer la diversité du paysage religieux et la taille du territoire villeurbannais ont conduit à faire des choix difficiles dans ce sujet vaste et sensible. Faute de pouvoir être exhaustif sur les multiples facettes du fait religieux, le Rize a privilégié les questionnements qui lui ont semblé les plus importants dans la ville.

 

L’approche scientifique

L’Iserl (Institut supérieur d’étude des religions et de la laïcité) est le partenaire scientifique du Rize pour cette exposition. Fondé en 2009 par les Universités Lumière - Lyon 2 et Jean Moulin - Lyon 3, l’Iserl a pour vocation de mener l’analyse des phénomènes religieux et de la laïcité en fédérant une quinzaine d’équipes de chercheurs des universités de Lyon, Saint-Étienne, EPHE (École pratique des hautes études) de Paris, Lausanne, Genève…

Il réunit des historiens, des philosophes, des spécialistes de littérature, des anthropologues, des juristes autour de recherches thématiques, d’enquêtes de terrain notamment dans le cadre de masters et de thèses, de diffusion des connaissances auprès des chercheurs, des professionnels et de tout public sensibilisés à ces questions. Il propose un master 2 intitulé Sciences du religieux et de la laïcité mais aussi des publications, des conférences, des actions de formation continue ou de vulgarisation.

Olivier Chatelan, historien rattaché au Larhra (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), a également apporté sa collaboration.

 

L’approche artistique

Le Rize a fait appel à deux photographes reporters pour capter l’esprit du paysage religieux villeurbannais.

Fabien Collini est membre de l’agence de presse Cosmos. Il collabore avec de nombreux titres de presse (Le Monde, Libération, La Vie, Science et vie…). Les reportages qu’il réalise s’inscrivent dans la durée. Ils sont axés sur l’humain, dans sa fragilité, dans sa souffrance et dans sa dignité. Il a obtenu de nombreuses distinctions pour son travail : Prix de la photographie sociale et  documentaire, bourses du talent…

Bruno Amsellem fait partie de la maison de photographes Signatures. Il collabore régulièrement avec les institutions culturelles lyonnaises comme le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation de Lyon où il a exposé Voyages pendulaires, un reportage sur les migrations des Roms entre la France et la Roumanie. Depuis 2003, ses reportages, en France ou à l‘étranger, ont été publiés dans la presse quotidienne et magazine (Le Monde, Télérama, Libération, Marianne, La Croix, La Vie, Le Pélerin, le Nouvel Observateur, Stern, Der Spiegel...). Ses photographies témoignent des épreuves humaines et des combats qui en découlent.