Accueil > Découverte > Dossiers pédagogiques > Villeurbanne pendant la Grande Guerre > Vivre à l'arrière

Découverte

 
Imprimer la page

Vivre à l'arrière - Travailler à l'effort de guerre

Délibération du conseil municipal, rapport de la commission des travaux publics, 23 août 1915. AMV, 1D274 - 1/2

Délibération du conseil municipal, rapport de la commission des travaux publics,23 août 1915. AMV, 1D274 - 1/2

La mobilisation empêche aussi un fonctionnement normal de l’administration municipale. Le maire, Jules Grandclément né en 1847 et donc âgé de 67 ans en 1914 a été mobilisé à sa demande en tant que médecin.
L’âge limite de mobilisation est 45 ans. Pierre Baratin, premier adjoint, est décédé. Il ne reste plus que deux adjoints, Alexis Perroncel et Hippolyte Kahn pour administrer la commune. 14 conseillers municipaux sont aussi mobilisés. Il n’est pas possible de procéder à de nouvelles élections pendant la guerre. Il faut donc confier une tâche d’administration à deux conseillers spéciaux non élus comme adjoints.

Sélectionnez un thème
Rechercher