Accueil > Découverte > Dossiers pédagogiques > Villeurbanne pendant la Grande Guerre > Les poilus de Villeurbanne

Découverte

 
Imprimer la page

Les poilus de Villeurbanne - Sur le front

Lettre de Théophile Thomassery, sapeur-pompier, 21 mai 1915. AMV, 2K 655 - 2/2

Lettre de Théophile Thomassery, sapeur-pompier, 21 mai 1915. AMV, 2K 655 2/2

Transcription

Vendredi 21 mai 1915


Cher camarade,


Je m’empresse de vous rendre réponse à votre lettre du 17 mai que j’ai reçu hier soir. Je vous envoye les détails que vous me demandez.

N° 1 bureau de recrutement qui est Roanne
N° 2 numéro du matricule de mon livret 014458
À moins que ce soit le numéro du recrutement qui est 658 sur mon livret il y a
N° matricule 658
N° au répertoire du corps 014458
N° au contrôle spécial 846
Je ne sais pas lequel qui est le bon . Vous verrez bien celui qu’il faut : je suis de la classe 1902 98e d’Inf 10eme Cie 2e section Roanne (Loire) secteur postal n° 100. Je crois que c’est tout ce qu’il vous faut. Il y a même sur mon livret N° de la nomenclature spéciale n° 92 et 13e régiment subdivision de Roanne. Ça ne doit avoir aucune utilité tous ces petits détails. Je vous remercie des démarches que vous allez faire je souhaite que vous réussissiez, ce serait une bonne épine de sortit. Je préférerait bien cent fois faire mon boulot que de rester comme nous faisons à ne rien faire. Nous sommes en [course ?] du matin au soir a faire des boyaux et a les boiser des 1ères lignes a nos tranchées de repos. Et demain nous allons en arrière a une dizaine de kilomètres pour faire des tranchées de 2e lignes probablement aussi. Je vous assure que nous en avons déjà remuer de la terre de tous les cotés on ne voit que des tranchées. À part ça je vais bien les boches ne tirent presque pas depuis quelques jours ils ont du envoyer de leurs pièces autre part. Nous avons beau temps a part quelque petite pluie l’eau nous derange pas beaucoup maintenant avec toutes les canalisations que nous avons faites cet hiver qui emmene les eaux dans des puits perdus.
Je ne vois pas autre chose a vous dire. J’ai vu les journaux ces jours derniers les nouvelles sont toujours bonnes. Il faut espérer que ça ne durera pas bien plus longtemps ça commence a devenir long ce métier. L’Italie ne va probablement pas tarder a rentrer dans la danse ça pourra avancer les affaires.
Je vous dirait que les pous nous font toujours la guerre et ça nous est aussi difficile a nous en débarasser que des boches On a beau changer de linge le lendemain il y en a encore. N’importe où on couche il y en a. C’est une invasion de pous !
J’ai reçu une carte de Teillaud hier soir ou il me dit qu’il va bien, et qu’il est toujour dans les tranchées. Je souhaite que la présente vous trouve en bonne santé vous et votre famille ainsi que les copains. Votre copain qui vous la serre en attendant le plaisir et l’espoir de se revoir bientôt.


Thomassery Theophile

Sélectionnez un thème
Rechercher