Imprimer la page

Gillet et Fils

Gillet et fils 1899 .jpg

Gillet et Fils

Les usines Gillet constituaient la principale entreprise de teinture et apprêts de toute la région lyonnaise.

Dans les années 1870, la société Gillet et Fils possède plusieurs usines : quai de Serin à Lyon-Vaise, à Izieux (Loire) et à Grésin (Savoie).  

L'installation de leurs usines, 83 chemin Sautin (actuelle rue Flachet), date de 1889. Sur un terrain de 16 000 m2, l'usine "est bornée au nord par le chemin Saint-Antoine (actuelle rue du 4 août), à l'ouest par le chemin Sautin (actuelle rue Flachet), au sud et à l'est par des chemins privés et des terres cultivées".

En 1913-1914, y sont rajoutés un atelier de traitement du crêpe mousseline et des bureaux.

Les deux usines comptaient alors en 1890, 2 000 salariés, en 1903, 2200 et en 1909, 1607. 

En 1938, l'usine de Villeurbanne compte 490 salariés, celle de Lyon 494.

L'année 1961 marque la première destruction d'un bâtiment Gillet situé 155 rue du 4 août. L'usine emploie encore 650 salariés. 

En 1964, l'une des usines à Lyon ferme définitivement et quelques années plus tard, en 1966, c'est au tour de celle de la rue Flachet, consacrant le déclin d'une activité qui avait été la première et la plus importante des industries de Villeurbanne.

1969 marque la destruction totale des usines Gillet. 

Au début des années 1970, près de 1 000 logements locatifs et des immeubles de bureaux et de commerce issus du projet de l'ensemble de la Perralière, se construisent sur 13 hectares sur l'emplacement de l'usine Gillet.

 

Spécialités :

Teinture, impression et apprêts

Teinture de crêpe

 

Date du courrier : 1899

Aucun commentaire