VILLEURBANNE LA LABORIEUSE ?

Affiche de l'exposition.

Villeurbanne a longtemps affirmé avec fierté son identité industrielle, en s’appuyant sur les valeurs positives de la culture ouvrière. De petite commune rurale, elle devient une grande ville grâce à l’industrialisation massive de son territoire et sa croissance démographique très rapide. Mais à partir des années 1970, les fermetures d'usines bouleversent en profondeur le paysage urbain et la composition sociale de la population. Pourtant, bien que les traces laissées par les activités industrielles ne soient plus très visibles aujourd’hui, l'image d’une ville populaire subsiste.
En retraçant à partir d’images d’archives les grandes lignes de l’histoire industrielle de Villeurbanne, l’exposition proposée par le Rize invite à s’interroger : comment s’est forgée l’image d’une Villeurbanne ouvrière ? Quel est aujourd’hui l’héritage encore visible de cette histoire ? Comment prendre en compte la mémoire sociale et le patrimoine industriel dans les projets urbains contemporains, à Villeurbanne et dans l’ensemble de l’agglomération lyonnaise ?