Accueil > Archives en ligne > Figures de militants à Villeurbanne > BERLIOZ (Germaine)

Archives en ligne

 
Imprimer la page

BERLIOZ (Germaine)

Née Béroud (Germaine), le 10 juillet 1909 à Tarare (Rhône).

Épouse de Joanny Berlioz.

Conseillère privée (voir Suzanne Larché, Louise Durand et Yvonne Chanu).

Dans les années 1936 apparaît un fort mouvement féministe pour le droit de vote des femmes, soit 37% de la population active. Il y eut une première tentative d'élection de femmes à la municipalité de Villeurbanne, en 1925, à l'initiative du PC qui présenta des listes mixtes. Élues, elles exercent quelques semaines avant que leur élection ne soit invalidée par décision de justice. En 1935, le maire Lazare Goujon, bien que favorable au "retour des femmes à la maison", propose au conseil municipal du 8 avril 1935, d'élire, en parallèle au scrutin officiel, quatre conseillères privées. Avec une voix consultative, elles seraient chargées de missions dans les domaines de l'assistance, de l'hospitalisation, de la maternité, de la protection de l'enfance et de la santé publique. Les candidates de Lazare Goujon se regroupent dans le Comité Villeurbanne de réalisations féminines (filiale de l'Union française pour le Suffrage des femmes) ; les candidates communistes de Camille Joly affirment que l'élément féminin est un facteur majeur de la conquête du pouvoir par la masse prolétaire. Avec la victoire de Camille Joly, ses quatre conseillères (Suzanne Larché, Yvonne Chanu, Louise Durand et Germaine Berlioz) obtiennent une place légitime dans la municipalité même si elles sont élues en dehors de la liste légale. Elles sont à l'origine de la mise en place de colonies de vacances et d'améliorations en matière d'hygiène scolaire.

 
Sources :
Cahiers d'histoire sociale CGT-Rhône-Alpes, mai 2006 p.27-29.

 

Pour en savoir plus, cliquez sur :

Dictionnaire biographique Le Maitron

Aucun commentaire

Sélectionnez un thème
Rechercher