Accueil > Archives en ligne > Figures de militants à Villeurbanne > DUCROIZE (Louis)

Archives en ligne

 
Imprimer la page

DUCROIZE (Louis)

portrait de Louis Ducroize par M. Excler (AMV)

Né le 3 septembre 1894 à Arles (Bouches-du-Rhône), Louis Ducroize réside 70 route de Crémieu (actuelle rue Léon Blum).

Militant au parti communiste (cellule 29) et à la CGT à partir de 1936, il travaille à Lyon, comme manutentionnaire à l’hôtel des Postes de Lyon, place Antonin Poncet.

Agent du N.A.P.–PTT  (Noyautage des Administrations Publiques développé par le mouvement "Combat" à partir de 1943), il héberge à son domicile des réfractaires, les aide à rejoindre le maquis du Vercors et intercepte les lettres anonymes de dénonciation de résistants. Le 29 août 1944, après l’insurrection de Villeurbanne, dénoncé par ses voisines accusées de collaboration, et refusant de dénoncer les maquisards qui les avaient tondues, il est mitraillé par des soldats allemands au 2 rue du Gaz (devenue par délibération du 12 septembre 1944 rue Louis-Ducroize) et décède à l’hôpital lyonnais Grange-Blanche le 30 août 1944.

Une plaque a été posée par les militants communistes à l'angle de la rue Léon Blum et de la rue Louis-Ducroize.

Dictionnaire biographique Le Maitron

Aucun commentaire

Sélectionnez un thème
Rechercher